A propos des actes découverts

A propos des actes découverts

Il y a des doutes sur le caract√®re inn√© d’un acte, mais il n’y en a pas quand il s’agit de savoir si ce qui constitue notre anatomie est h√©r√©ditaire. Nous ne pouvons pas apprendre un bras ou une jambe car nous pouvons apprendre √† agiter ou √† donner des coups de pied.

Le champion de lutte et l’invalide de naissance ont exactement le m√™me nombre de muscles, bien que chez le lutteur, ils soient plus d√©velopp√©s. Le contour qui nous entoure ne peut pas modifier la construction humaine de base, sauf dans des cas extr√™mes, comme une mutilation accidentelle ou chirurgicale. Il s’ensuit que si nous h√©ritons fondamentalement du m√™me type de mains, de bras et de jambes, nous allons probablement faire des gestes, croiser les bras et les jambes de la m√™me mani√®re, quelle que soit la culture dans laquelle nous vivons.

En d’autres termes, lorsque nous voyons le natif de Guin√©e croiser les bras comme un banquier allemand ou un paysan tib√©tain, nous n’observons pas un acte inn√© mais un acte ouvert.

Le Guin√©en, le paysan, le banquier, a h√©rit√© d’une paire de bras du m√™me type, et √† un moment de leur vie, apr√®s plusieurs tentatives, ils ont d√©couvert, chacun de leur c√īt√©, la possibilit√© de croiser leurs bras sur leur poitrine.

Comme ils avaient h√©rit√© de ce type d’armes, il √©tait naturel que, sans se copier, ils arrivent √† les traverser de la m√™me fa√ßon. Nous voici √† mi-chemin de l’inn√©. Il s’agit d’un acte bas√© sur la suggestion g√©n√©tique par l’anatomie, plut√īt que sur l’ordre g√©n√©tique g√©n√©ral.

Tous les humains se d√©finissent, entre autres, par ce qu’on appelle des postures. Si nous nous tenons devant la t√©l√©vision, en regardant un film, un journal t√©l√©vis√© ou tout autre programme, nous pouvons d√©couvrir que les diff√©rentes personnes qui apparaissent adoptent des postures particuli√®res. Chacun se d√©finit parfaitement par la fa√ßon dont il se montre aux yeux des autres.

Nos actes découverts sont acquis inconsciemment au cours de notre croissance. Nous ne savons pas comment ils sont apparus dans notre monde et, dans de nombreux cas, nous ne savons même pas comment nous les fabriquons.

Nous ne savons donc pas quel bras est laiss√© sur le dessus, ni comment nous bougeons nos mains lorsque nous parlons. Nombre de ces cas sont ceux qui ont conduit aux discussions interminables sur l’inn√© ou l’acquis auxquelles nous avons fait allusion pr√©c√©demment.

Ce qui est clair, c’est que le les actes d√©couverts sont l√†. Chacun marque son avenir sur la base de ces d√©couvertes. Le temps peut marquer des changements dans ces actes et les modifier, en les √©changeant contre de nouvelles d√©couvertes.

Source : L’homme nu √† partir de Desmond Morris. Publi√©, en 1977, par Very Interesting, Scientific Dissemination Library

Avatar

Julien

Related Posts

Comment éviter les accidents du travail

Comment éviter les accidents du travail

La seule passion qui √©gale l’amour

La seule passion qui √©gale l’amour

A quoi pense le chien ?

A quoi pense le chien ?

Comment obtenir rapidement un crédit sans paperasserie ?

Comment obtenir rapidement un crédit sans paperasserie ?

Catégories