Ce que nous avons appris d’Hollywood

Ce que nous avons appris d’Hollywood

Ce que nous avons appris d'Hollywood

Il est dĂ©fini sujet comme principe gĂ©nĂ©ral qui s’applique Ă  tous les cas analogues et dont sont tirĂ©es les preuves de l’argumentation du discours. Une autre dĂ©finition, Ă©galement valable dans ce que nous analysons, est : lieu commun, sujet ou thème de conversation largement utilisĂ©.

L’industrie a toujours utilisĂ© la production de masse comme système de production. Hollywood est pour tous la Mecque du cinĂ©ma, le lieu oĂą se trouve l’industrie cinĂ©matographique par excellence. C’est pourquoi il est le siège de la sujet en termes d’interprĂ©tation, de mise en scène, de conception de l’environnement.

D’oĂą la liste des ce que nous avons appris d’Hollywood. Je viens de le rĂ©cupĂ©rer dans la boĂ®te aux lettres des souvenirs, autrefois appelĂ©e « tronc », mais aujourd’hui, avec l’Internet et les nouvelles technologies, il a Ă©tĂ© rebaptisĂ©. Il Ă©tait lĂ  depuis septembre 2004.

  • Tous les sacs de supermarchĂ© doivent contenir au moins une miche de pain lĂ©gèrement saillante.
  • Il est facile de faire voler un avion et d’atterrir avec lui si quelqu’un dans la tour de contrĂ´le peut diriger l’opĂ©ration par radio.
  • Une fois le rouge Ă  lèvres appliquĂ©, il est impossible de faire couler la couleur… mĂŞme si vous plongez.
  • Les systèmes de ventilation des bâtiments sont la cachette idĂ©ale : personne ne pensera Ă  les regarder et ils vous permettent Ă©galement de vous dĂ©placer sans difficultĂ© dans n’importe quelle partie du bâtiment.
  • Si vous devez recharger le pistolet, vous aurez toujours assez de munitions mĂŞme si vous ĂŞtes nu.
  • Vous avez de bonnes chances de survivre Ă  n’importe quelle bataille, sauf si vous faites l’erreur de montrer Ă  quelqu’un une photo de votre petite amie.
  • Si vous devez prĂ©tendre ĂŞtre un soldat allemand, vous n’avez pas besoin de parler la langue ; un accent allemand fera l’affaire.
  • La tour Eiffel est visible de n’importe quelle fenĂŞtre de Paris.
  • Un homme ne bronche pas lorsqu’il prend une raclĂ©e de championnat, mais se plaint lorsqu’une femme tente de nettoyer ses blessures.
  • Si, Ă  un moment donnĂ©, vous voyez un verre de taille considĂ©rable (surtout s’il est portĂ© par deux hommes), quelqu’un va le traverser dans quelques instants.
  • Le commissaire de police est toujours noir.
  • Si vous devez payer un taxi, ne cherchez pas un ticket dans votre portefeuille : sortez ce que vous avez dans votre poche au hasard. Il s’agira toujours du montant exact.
  • Les croisements sont gĂ©nĂ©tiquement possibles avec n’importe quel insecte de n’importe oĂą dans l’univers.
  • Les cuisines n’ont pas d’interrupteurs. Si vous entrez dans une cuisine la nuit, vous devez ouvrir le rĂ©frigĂ©rateur et utiliser la lumière intĂ©rieure.
  • Dans le cas de maisons hantĂ©es ou de maisons fantĂ´mes, les femmes doivent enquĂŞter sur tout bruit inhabituel en portant uniquement de la lingerie ou des sous-vĂŞtements.
  • Les traitements de texte n’ont jamais de curseur, mais s’ouvrent toujours avec un Ă©cran qui dit : « Entrez le mot de passe ».
  • Chaque matin, les mères font toujours cuire des Ĺ“ufs et du bacon pour la famille, mĂŞme si leur mari et leurs enfants n’ont pas le temps de les manger.
  • Les voitures qui s’Ă©crasent finissent presque toujours par exploser ou brĂ»ler, ou les deux.
  • Le commissaire de police renverra toujours votre inspecteur prĂ©fĂ©rĂ© ou vous donnera 48 heures pour terminer le travail.
  • Un seul match peut Ă©clairer une pièce de la taille d’un stade de football.
  • Les habitants des villes et villages mĂ©diĂ©vaux ont des dents parfaites.
  • Bien qu’au 21e siècle, il soit possible de tirer sur un objet qui est hors de portĂ©e, les gens du 23e siècle auront perdu cette technologie.
  • Toute personne qui fait un cauchemar se lève soudainement sur le lit et a le souffle coupĂ©.
  • Il n’est pas nĂ©cessaire de dire bonjour ou au revoir lorsque vous commencez ou terminez une conversation tĂ©lĂ©phonique.
  • MĂŞme si nous descendons une pente complètement droite, il est nĂ©cessaire de tourner la roue Ă  gauche et Ă  droite de temps en temps.
  • Les bombes sont Ă©quipĂ©es de minuteries qui ont des Ă©crans avec de grands chiffres rouges pour que vous sachiez quand elles vont exploser.
  • Il est toujours possible de se garer devant le bâtiment que vous visitez.
  • Un inspecteur ne rĂ©sout une affaire que lorsqu’il a Ă©tĂ© licenciĂ© ou congĂ©diĂ©.
  • Si vous dĂ©cidez de vous mettre Ă  danser dans la rue, vous remarquerez que tout le monde autour de vous connaĂ®t les pas.
  • Presque tous les ordinateurs portables ont assez de puissance pour Ă©liminer le système de communication d’une civilisation Ă©trangère envahissante.
  • Peu importe si vos ennemis sont plus nombreux que vous lors d’un combat d’arts martiaux : ils vous attaqueront un Ă  la fois, en attendant, d’un geste agressif, que vous acheviez leurs compagnons.
  • Si une personne devient inconsciente après avoir reçu un coup violent Ă  la tĂŞte, elle ne subira jamais de commotion cĂ©rĂ©brale ou de dommages au cerveau.
  • Personne qui doit participer Ă  une poursuite en voiture dans le cadre d’un enlèvement, d’une explosion, d’une Ă©ruption volcanique ou d’une invasion extraterrestre ne subira un black-out intempestif.
  • Les postes de police soumettent leurs agents Ă  des tests de personnalitĂ© afin qu’ils aient comme partenaire en patrouille quelqu’un qui est exactement l’opposĂ© d’eux.
  • Lorsqu’ils sont seuls, les Ă©trangers prĂ©fèrent parler anglais entre eux.
  • Il y a toujours une tronçonneuse Ă  portĂ©e de main si vous en avez besoin.
  • En quelques secondes, aucune serrure ne rĂ©sistera si vous avez une carte de crĂ©dit ou un trombone Ă  portĂ©e de main, sauf s’il s’agit de la seule porte d’accès Ă  une maison en feu oĂą un enfant est coincĂ©.
  • Une clĂ´ture Ă©lectrique, assez puissante pour tuer un dinosaure, ne laissera aucune impression durable sur un enfant de huit ans.
  • Dans les journaux tĂ©lĂ©visĂ©s, ils donnent toujours une nouvelle qui a une relation directe avec soi-mĂŞme Ă  ce moment prĂ©cis.

Et tous ceux dont on ne se souvient pas maintenant…

Catégories

AILLEURS SUR LE NET