Deux contes tao√Įstes : le doberman et la maison de correction

Deux contes tao√Įstes : le doberman et la maison de correction

Les chiens, mais aussi les chats, font partie de la vie de beaucoup d’entre nous. Ceux d’entre nous qui en ont, ou en ont eu, avec eux savent ce dont ils sont capables, leur noblesse et leur fid√©lit√©. Le petit conte tao√Įste ci-dessous en est la preuve.

L’√©ducation est fondamentale. Tous les √™tres humains doivent avoir acc√®s √† tous les processus qui leur permettent de recevoir tout ce qui est n√©cessaire pour devenir, au fil du temps, des personnes, des individus capables de vivre en soci√©t√©. La deuxi√®me histoire, La maison de correctionnous incite √† r√©fl√©chir et √† essayer de trouver tous les moyens pour faire de l’√©ducation un √©l√©ment primordial de l’avenir de l’humanit√©.

Le doberman

Le doberman

Un homme a d√©cid√© de donner des doses massives d’huile de foie de morue √† son chien doberman, car on lui avait dit que c’√©tait tr√®s bon pour les chiens. Ainsi, chaque jour, il tenait entre ses genoux la t√™te de l’animal qui r√©sistait de toutes ses forces, le for√ßait √† ouvrir la bouche et lui versait l’huile dans la gorge.

Mais, un jour, le chien a r√©ussi √† se d√©tacher et l’huile est tomb√©e sur le sol. Puis, au grand √©tonnement de son ma√ģtre, le chien est revenu docilement vers lui dans une attitude claire de vouloir l√©cher la cuill√®re. C’est alors que l’homme a d√©couvert que ce que le chien rejetait n’√©tait pas l’huile, mais la fa√ßon dont elle √©tait administr√©e.

La maison de correction

La maison de correction

Il est question de construire une maison de redressement pour les gar√ßons, et l’avis d’un c√©l√®bre expert en √©ducation est sollicit√©. Il a fait un plaidoyer passionn√© en faveur de m√©thodes √©ducatives ouvertes au dialogue et √† la compr√©hension, exhortant les fondateurs √† ne m√©nager aucun moyen pour s’assurer les services de gardiens aimables et comp√©tents.

Et il conclut en disant : ¬ę¬†Si un seul gar√ßon peut √™tre sauv√© de la d√©pravation morale, les d√©penses et les efforts consacr√©s √† une telle institution auront √©t√© justifi√©s.¬†¬Ľ

Un membre du conseil d’administration lui a dit : ¬ę¬†N’avez-vous pas l√©g√®rement exag√©r√© ? Pensez-vous vraiment que le fait de sauver un seul gar√ßon justifierait toutes les d√©penses et tous les efforts ?¬†¬Ľ.

¬ę¬†Si c’√©tait mon fils, oui !¬†¬Ľ fut la r√©ponse.

NOTE : J’ai lu les deux histoires dans le livre Merci aux enseignants√©crit par Juan Carlos L√≥pez Rodr√≠guez. J’ai fait publier l’article dans Mcpfe.net depuis longtemps, oubli√© au fond du coffre et, comme je l’ai fait avec d’autres, j’ai d√©cid√© de le r√©cup√©rer et de le mettre √† la une.

Julien

Related Posts

Escape Game : comment réussir l’organisation du jeu en extérieur ?

Escape Game : comment réussir l’organisation du jeu en extérieur ?

Les travailleurs ind√©pendants et l’√©conomie collaborative

Les travailleurs ind√©pendants et l’√©conomie collaborative

Tiendas.com, le comparateur de prix sur Internet

Tiendas.com, le comparateur de prix sur Internet

Différences entre le soudage par fil et le soudage par électrode

Différences entre le soudage par fil et le soudage par électrode

Catégories