Mauvais chemin à suivre. Sans éducation, il n’y a pas d’avenir

Mauvais chemin à suivre. Sans éducation, il n’y a pas d’avenir

Sans éducation, il n’y a pas d’avenir. Les enfants d’âge scolaire qui ne vont pas en classe, qui ne respectent pas leurs parents, qui maltraitent leurs camarades de classe. Les enfants qui ne sont pas tenus de faire quoi que ce soit. Des enfants qui se construisent une vie désordonnée, sans inspiration, sans espoir…

Des pré-adolescents et des adolescents qui n’ont aucune imagination, qui s’ennuient. Les élèves qui ont un faible niveau de lecture et d’écriture, qui ne sont pas intéressés par tout ce qui est « cuisiné » en classe. Les analphabètes potentiels qui ne s’intéressent pas à l’apprentissage mais à la recherche de moyens de « traîner ».

Des jeunes irresponsables de moins de 18 ans qui se nourrissent de banalités, qui méprisent la culture, qui ne pensent pas, qui ne font pas d’effort, qui ne raisonnent pas… Ils boycottent les classes à l’école, forment des gangs et attaquent les autres camarades de classe, et ne respectent pas leurs professeurs. Ils quittent la maison jusqu’aux premières heures du matin et introduisent dans leur corps des substances qui les transforment en « poupées agressives ». (Leurs parents ne les contrôlent plus. L’ont-ils jamais fait ?)

Un jour, ils découvrent que ce qu’ils font est simple et vulgaire, ils sont à la recherche de nouvelles émotions. Ils viennent d’avoir dix-huit ans et ont déjà une voiture, même s’ils n’ont toujours pas de « sens ». Ils deviennent suicidaires/homicides, se déplaçant sur les routes et dans les rues à des vitesses interdites, souvent sous l’influence de drogues et d’alcool. Et s’ils ne meurent pas et/ou ne tuent pas, ils peuvent chercher à augmenter leur niveau d’adrénaline en devenant des tueurs, en tuant une femme sans-abri qui essayait de tomber dans un rêve impossible au fond d’une ruelle froide, en mettant fin à la vie de ses parents parce qu’elle ne les comprend pas/ne s’occupe pas d’eux.

Les obligations des parents

Que faisons-nous ? Que voulons-nous devenir demain ? Quels objectifs nous sommes-nous fixés et quels efforts faisons-nous pour les atteindre ? Recherchons-nous l’autodestruction ?

Si, en tant que parents, nous ne nous préoccupons pas d’éduquer nos enfants, de leur donner de l’affection, d’établir des canaux de communication entre eux et nous, de leur inculquer le respect des autres, de leur faire honte et de corriger leurs manifestations d’agressivité, de les encourager à découvrir et à étudier, comment pouvons-nous exiger d’eux qu’ils prennent leurs responsabilités ? Ouvrons les yeux et dirigeons-nous vers la lumière. Sortons de l’obscurité. Soyons courageux.

Ne les laissons pas livrés à eux-mêmes, sans aucun contrôle. Si nous mettons un téléphone portable ou un tablette quand ils sont très jeunes, contrôlons leur utilisation. Regardons ce qu’ils font avec l’appareil. Nous devons réaliser que le réseau des réseaux offre des aspects très positifs mais comporte également de grands risques, en particulier pour les mineurs. Soyons responsables.

Avatar

Julien

Related Posts

Cerveau ou esprit ?

Cerveau ou esprit ?

La sécurité des enfants avec Be Great on the Internet

La sécurité des enfants avec Be Great on the Internet

Pourquoi devriez-vous louer une camionnette pour vos déplacements ?

Pourquoi devriez-vous louer une camionnette pour vos déplacements ?

Une erreur de frappe dans l’adresse d’une page web peut causer des problèmes

Une erreur de frappe dans l’adresse d’une page web peut causer des problèmes

Catégories