Qu’est-ce que la psychologie sociale ?

Qu’est-ce que la psychologie sociale ?

Le comportement social des gens est sans aucun doute un domaine d’√©tude fascinant pour tout observateur. Nous passons notre vie en interaction constante avec d’autres individus, occupant nos pens√©es avec eux, essayant de leur plaire, essayant d’anticiper leur comportement envers nous, etc.

Par son interaction avec les autres, l’√™tre humain mod√®le sa mani√®re sp√©cifique d’√™tre et de se comporter, ses croyances et ses attitudes, bref, son propre moi. Par cons√©quent, ce que nous sommes, pensons et ressentons est, en r√©alit√©, un produit de l’interaction sociale.

La vie humaine est donc difficile √† concevoir en dehors du cadre de ses relations sociales : nous avons besoin des autres pour exister, de la naissance √† la mort, et enfants loups sont un bon exemple de ce qui se passe lorsque cette interaction n√©cessaire avec d’autres personnes fait d√©faut.

Le Psychologie sociale √©tudie pr√©cis√©ment comment les pens√©es, les sentiments et les comportements des gens sont influenc√©s par les autres. Cette influence peut se faire par le biais d’interactions en face √† face dans lesquelles deux personnes s’influencent mutuellement (par exemple, deux amis).

Cependant, l’interaction directe n’est pas toujours exacte : ainsi, un homme politique n’interagit pas avec ses √©lecteurs, mais ceux-ci influencent certainement sa vie tout comme il influence d’une certaine mani√®re la leur.

D’autre part, l’influence ne doit pas n√©cessairement √™tre mutuelle ; elle ne peut √™tre que dans un sens, comme c’est le cas, par exemple, de la propagande et de la publicit√©.

Enfin, l’influence des autres ne se manifeste pas seulement sur le comportement d’un individu, mais aussi sur ses fa√ßons de penser, ses croyances, ses sentiments, etc. Les attitudes politiques, les pr√©jug√©s raciaux, ainsi que l’amour passionn√© en sont de bons exemples.

Bien s√Ľr, l’int√©r√™t pour la mani√®re dont les gens s’influencent mutuellement n’est pas nouveau, et nombre des sujets √©tudi√©s aujourd’hui par Psychologie sociale ont fait l’objet d’un int√©r√™t au cours des si√®cles.

Les philosophes grecs consid√©raient d√©j√† la nature sociale de l’homme, mais leurs d√©clarations √† ce sujet n’√©taient gu√®re plus que de pures sp√©culations et de simples conjectures ; on pouvait donc formuler diverses explications de la conduite sociale, qui, bien entendu, n’ont jamais √©t√© essay√©es de se prouver.

En l’√©tat actuel des choses, nous devons atteindre le XXe si√®cle pour assister √† la naissance de la Psychologie sociale scientifique. Fille de la psychologie et de la tradition sociologique, les premiers textes paraissent en 1908, bien que leur caract√®re scientifique soit encore douteux.

En fait, ce n’est qu’apr√®s le premier quart de si√®cle que des textes et des travaux plus rigoureux ont commenc√© √† voir le jour, co√Įncidant dans une large mesure avec la Seconde Guerre mondiale et l’ensemble des nouveaux probl√®mes √† √©tudier (propagande de guerre, diffusion de rumeurs et de fausses nouvelles, leadership -Hitler-, conflits raciaux -Juifs-) et avec le transfert aux √Čtats-Unis de certains chercheurs europ√©ens (Moreno, Lewin) qui y ont trouv√© un champ d’action plus favorable pour leurs travaux, allant m√™me jusqu’√† cr√©er une √©cole.

Depuis lors, nous avons assist√© √† une croissance constante des publications et √† une am√©lioration progressive des m√©thodes d’√©tude, qui s’√©loignent de plus en plus de la simple sp√©culation m√©taphysique.

Actuellement, les psychologues sociaux ont tendance √† penser que la seule fa√ßon de mieux comprendre l’interaction sociale et l’influence mutuelle entre les personnes est de remplacer la sp√©culation et la conjecture (aussi s√©duisantes que soient souvent leurs formulations) par une observation attentive et syst√©matique et une exp√©rimentation rigoureuse et contr√īl√©e, c’est-√†-dire la m√©thode des sciences naturelles.

Gr√Ęce √† cette nouvelle m√©thodologie, le chercheur peut non seulement observer syst√©matiquement un ph√©nom√®ne, mais m√™me ¬ę¬†.cr√©er¬ę¬†ou provoquer un tel ph√©nom√®ne afin de mieux l’√©tudier, les psychologues sociaux modernes esp√®rent parvenir √† une meilleure compr√©hension et explication de la vie sociale humaine complexe afin de pouvoir pr√©dire, intervenir et m√™me r√©soudre certains des probl√®mes sociaux qui affectent la soci√©t√© moderne.

Et, bien que l’√©tude scientifique du comportement social soit tr√®s r√©cente, et qu’il reste donc beaucoup √† faire, nous disposons d√©j√† d’un grand nombre de r√©sultats int√©ressants et pouvons commencer √† apporter des r√©ponses √† certaines des questions classiques sur l’influence sociale.

Source : Salvat Open Classroom РQuestions clés Interaction humaine et comportement social. Publié en 1982
Auteur : José Luis Sangrador

Avatar

Julien

Related Posts

À propos des gestes schématiques

À propos des gestes schématiques

L’importance de l’image et de sa repr√©sentation

L’importance de l’image et de sa repr√©sentation

Sur l’attribution des causes de comportement et son impact

Sur l’attribution des causes de comportement et son impact

Comment savoir combien de personnes en Espagne ont un certain nom ou prénom

Comment savoir combien de personnes en Espagne ont un certain nom ou prénom

Catégories