Qu’est-ce que la psychologie sociale ?

Qu’est-ce que la psychologie sociale ?

Le comportement social des gens est sans aucun doute un domaine d’√©tude fascinant pour tout observateur. Nous passons notre vie en interaction constante avec d’autres individus, occupant nos pens√©es avec eux, essayant de leur plaire, essayant d’anticiper leur comportement envers nous, etc.

Par son interaction avec les autres, l’√™tre humain mod√®le sa mani√®re sp√©cifique d’√™tre et de se comporter, ses croyances et ses attitudes, bref, son propre moi. Par cons√©quent, ce que nous sommes, pensons et ressentons est, en r√©alit√©, un produit de l’interaction sociale.

La vie humaine est donc difficile √† concevoir en dehors du cadre de ses relations sociales : nous avons besoin des autres pour exister, de la naissance √† la mort, et enfants loups sont un bon exemple de ce qui se passe lorsque cette interaction n√©cessaire avec d’autres personnes fait d√©faut.

Le Psychologie sociale √©tudie pr√©cis√©ment comment les pens√©es, les sentiments et les comportements des gens sont influenc√©s par les autres. Cette influence peut se faire par le biais d’interactions en face √† face dans lesquelles deux personnes s’influencent mutuellement (par exemple, deux amis).

Cependant, l’interaction directe n’est pas toujours exacte : ainsi, un homme politique n’interagit pas avec ses √©lecteurs, mais ceux-ci influencent certainement sa vie tout comme il influence d’une certaine mani√®re la leur.

D’autre part, l’influence ne doit pas n√©cessairement √™tre mutuelle ; elle ne peut √™tre que dans un sens, comme c’est le cas, par exemple, de la propagande et de la publicit√©.

Enfin, l’influence des autres ne se manifeste pas seulement sur le comportement d’un individu, mais aussi sur ses fa√ßons de penser, ses croyances, ses sentiments, etc. Les attitudes politiques, les pr√©jug√©s raciaux, ainsi que l’amour passionn√© en sont de bons exemples.

Bien s√Ľr, l’int√©r√™t pour la mani√®re dont les gens s’influencent mutuellement n’est pas nouveau, et nombre des sujets √©tudi√©s aujourd’hui par Psychologie sociale ont fait l’objet d’un int√©r√™t au cours des si√®cles.

Les philosophes grecs consid√©raient d√©j√† la nature sociale de l’homme, mais leurs d√©clarations √† ce sujet n’√©taient gu√®re plus que de pures sp√©culations et de simples conjectures ; on pouvait donc formuler diverses explications de la conduite sociale, qui, bien entendu, n’ont jamais √©t√© essay√©es de se prouver.

En l’√©tat actuel des choses, nous devons atteindre le XXe si√®cle pour assister √† la naissance de la Psychologie sociale scientifique. Fille de la psychologie et de la tradition sociologique, les premiers textes paraissent en 1908, bien que leur caract√®re scientifique soit encore douteux.

En fait, ce n’est qu’apr√®s le premier quart de si√®cle que des textes et des travaux plus rigoureux ont commenc√© √† voir le jour, co√Įncidant dans une large mesure avec la Seconde Guerre mondiale et l’ensemble des nouveaux probl√®mes √† √©tudier (propagande de guerre, diffusion de rumeurs et de fausses nouvelles, leadership -Hitler-, conflits raciaux -Juifs-) et avec le transfert aux √Čtats-Unis de certains chercheurs europ√©ens (Moreno, Lewin) qui y ont trouv√© un champ d’action plus favorable pour leurs travaux, allant m√™me jusqu’√† cr√©er une √©cole.

Depuis lors, nous avons assist√© √† une croissance constante des publications et √† une am√©lioration progressive des m√©thodes d’√©tude, qui s’√©loignent de plus en plus de la simple sp√©culation m√©taphysique.

Actuellement, les psychologues sociaux ont tendance √† penser que la seule fa√ßon de mieux comprendre l’interaction sociale et l’influence mutuelle entre les personnes est de remplacer la sp√©culation et la conjecture (aussi s√©duisantes que soient souvent leurs formulations) par une observation attentive et syst√©matique et une exp√©rimentation rigoureuse et contr√īl√©e, c’est-√†-dire la m√©thode des sciences naturelles.

Gr√Ęce √† cette nouvelle m√©thodologie, le chercheur peut non seulement observer syst√©matiquement un ph√©nom√®ne, mais m√™me ¬ę¬†.cr√©er¬ę¬†ou provoquer un tel ph√©nom√®ne afin de mieux l’√©tudier, les psychologues sociaux modernes esp√®rent parvenir √† une meilleure compr√©hension et explication de la vie sociale humaine complexe afin de pouvoir pr√©dire, intervenir et m√™me r√©soudre certains des probl√®mes sociaux qui affectent la soci√©t√© moderne.

Et, bien que l’√©tude scientifique du comportement social soit tr√®s r√©cente, et qu’il reste donc beaucoup √† faire, nous disposons d√©j√† d’un grand nombre de r√©sultats int√©ressants et pouvons commencer √† apporter des r√©ponses √† certaines des questions classiques sur l’influence sociale.

Source : Salvat Open Classroom РQuestions clés Interaction humaine et comportement social. Publié en 1982
Auteur : José Luis Sangrador

Avatar

Julien

Related Posts

Vers une définition de la vie et de la mort

Vers une définition de la vie et de la mort

Les masques aident à prévenir une nouvelle attaque de COVID-19

Les masques aident à prévenir une nouvelle attaque de COVID-19

Nous donnons le Visage, un mouvement pour engager l’ensemble de la soci√©t√©

Nous donnons le Visage, un mouvement pour engager l’ensemble de la soci√©t√©

Etudiant, planificateur de t√Ęches et de devoirs

Etudiant, planificateur de t√Ęches et de devoirs

Catégories